Contribution – Thierno Alassane Sall

Quand Guett-ndar a le mal de mer
9 avril 2018
COMMUNIQUE – Sur l’article paru dans la presse « L’Etat réclame plus de 9 millions à Thierno Alassane Sall »
17 avril 2018
Le programme présidentiel Macky 2012, "Yoonu Yokkute" disait :

" Le droit à l’emploi des jeunes, voilà vers quoi doivent tendre nos efforts. Nous devons aider notre jeunesse à réussir, d’abord pour elle-même afin de vivre et s’épanouir, ensuite pour ses parents qui ne « réussissent qu’à travers elle », enfin pour le Sénégal et l’Afrique car elle est notre atout le plus précieux pour ce 21ème siècle ".

Macky SALL : "Une jeunesse reconsidérée et responsabilisée, c’est certes une jeunesse rassurée quant à son futur (politique de l’emploi et de l’éducation), c’est aussi une jeunesse épanouie à travers le sport, la culture, les loisirs et le partage des valeurs collectives."

Aujourd'hui en 2018, dans un quartier de Dakar du nom de Diamalaye 2 (Malika Montagne), les familles cotisent 500 francs chacune pour sauver leurs enfants et trouver tant bien que mal une solution face à un système qui s'écroule. Leur professeur, un étudiant reste le seul recours possible face à cette détresse.

Très loin de l'épanouissement promis en 2012, notre jeunesse se cherche et se voit refuser le droit à une éducation de qualité mais surtout à une vie décente.

De ce fait nous demandons à tous les Sénégalais de s'organiser dans le cadre démocratique pour d'abord récupérer leurs pièces d'identité ou aller s'inscrire dans le fichier électoral avant la date du 23 Avril 2018, mais surtout de s'intéresser à la chose politique pour pouvoir agir en conséquence.

Au sein de notre mouvement nous sommes convaincus que nous ne pouvons accéder à une société meilleure que par des principes et valeurs qui régissent le bon fonctionnement d'une nation mais surtout et aussi par l'engagement de tout un chacun.

Thierno Alassane Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *