Décidément Thierno Alassane Sall continue de secouer l’arbre beige marron

Thierno Alassane Sall à Koulandialan et Kolda
14 mai 2018
PRÉMICES D’UN DÉCLIN
27 mai 2018

Apparemment la République des Valeurs de Thierno Alassane SALL secoue encore l’arbre beige marron et les secousses se ressentent au quartier général des apéristes car le palais vient de lancer aux charbons un petit poucet chargé de missions, coordonnateur de la COJER de Thiès, le pauvre Lamine Ngom lequel, malheureusement vient de rater son baptême du feu par sa malencontreuse sortie au vitriol sur le plus que patriote Thierno A. SALL qu’il aurait voulu comparer à une feuille au gré des vents. Non seulement le proverbe est si mal libellé, tronqué de par sa forme et plagié, autant qu’il brille de par son appartenance biaisée car, mal lui en est pris le pauvre gai luron, il n’est pas de Jean Guilton. Il est de Molière. Peut-être aurait-il voulu illustrer sa pensée profane de jeune premier aimant attirer l’attention, laquelle suscita-t-il lamentablement et à ses dépens car du temps où Thierno Alassane SALL dirigeait le mouvement des cadres de l’APR, il était, le pauvre garnement, le commis de services de la permanence à Thiès. A ces élucubrations, pour sa gouverne, et en réponse à son agissement puéril, la RV lui recommande d’aller s’inscrire aux cours intensifs de langue et d’expression française de l’UCAD afin de mieux se cultiver et de se préparer à ce genre d’exercices qui le dépasse et qui ne siérait hélas à sa petitesse d’esprit car néophyte sans nul doute en la matière.

 

Par ailleurs, quoiqu’interpellée ou alourdie par les inquiétudes du maître ou les aboiements de ses bergers allemands, la caravane des valeurs toujours cardinales et intrinsèques suivra son chemin. Aux crapauds et autres de baver, aux loups d’hululer, la blanche colombe planera toujours au-dessus de leur fétide excrétion….

 

Mbaye GUEYE – RV

Comments are closed.