Elections présidentielle 2019 : la Jeunesse sénégalaise à la croisée des chemins

A NOS VALEURS
29 janvier 2019
LE TRANSHUMÉ ET LE TRANSHUMAN
2 février 2019

Il ne se passe guère de jour sans nous apporter de nouvelles attestant le rôle capital de la jeunesse dans la politique. Dans les grandes démocraties, des groupements de jeunes apparaissent à l’avant-garde des combats politiques.

Ce phénomène n’est pas nouveau : partout, à l’occasion de révolutions ou simplement de grands mouvements de masses, c’est généralement la jeunesse qui s’est trouvée en première ligne, poussée par son besoin d’absolu, son désir de changement, son courage et son dynamisme.

La jeunesse est-elle le principal moteur de l’Histoire ou un instrument aux mains de meneurs habiles qui exploitent à leur profit ses qualités et ses défauts ? 

C’est là une question à laquelle on ne saurait répondre par oui ou par non. Une chose est certaine : l’apport de la jeunesse est la condition indispensable de tout progrès politique ou social. La succession des générations et leur opposition fatale sont sous ce rapport aussi utile que la transmission de certaines valeurs et connaissances essentielles d’une génération à l’autre.

Dans le domaine politique – celui qui nous intéresse ici-peut-on déceler chez la jeunesse du monde un trait commun qui la distinguerait des générations précédentes ? Sans prétendre émettre une opinion applicable partout, il nous semble que la jeunesse actuelle est, davantage encore que les précédentes, tournée vers l’avenir, qu’elle s’intéresse moins au passé, que les faits de l’histoire et les traditions pèsent moins à ses yeux que les perspectives futures.

Elle voit plus clairement que ses aînés le fossé que les grandes réalisations de la technologie moderne ont creusé entre l’état de choses d’autrefois et la situation actuelle. La nécessité d’adaptation de la pensée politique au progrès matériel est en train de s’opérer en elle.

La jeunesse sénégalaise n’est  pas en reste car elle est consciente des enjeux futurs du Sénégal.

Cette jeunesse de valeurs, prête à tous les sacrifices  patriotiques afin d’espérer à des lendemains meilleurs.

L’avenir politique du Sénégal se fera par nous et pour nous, jeunesse de valeurs, jeunesse debout, jeunesse face à sa destinée.

Cheikhou Diene – Rv Ouakam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *