Et si c’était chez nous?

Festival de Cannes : L’Afrique vous remercie!
28 mai 2019
Chose promise, chose due. La réponse servie à Abdoulaye Daouda par Thierno Alassane Sall.
4 juin 2019

Le principe de réciprocité s’appliquerait-il pour quelqu’un qui dit remercier la France pour nous avoir permis de payer les fonctionnaires Sénégalais. 

Par ailleurs voilà comment la Turquie agit pour la non acceptation de l’ouverture d’une école Turque en France. 

En ce qui nous concerne, encore une fois nous n’avons pas été à la hauteur de l’Histoire quand on sait ce qui s’est passé pour le cas de Yavuz Selim. Les enfants Turcs sont donc sans doute aucun mieux lotis que nos enfants Sénégalais. Le jargon dit : « Fula’i diay daqaar » mais apparemment, Ankara serait devenue la capitale du Tamarin. 

#Réciprocité – Souvent le respect s’impose:

Le président français Macron a annoncé hier sa décision d’annuler le permis délivré par la municipalité de Paris pour y installer une école turque.

Après seulement une demi-heure, la présidence turque a décidé de fermer toutes les écoles françaises situées sur le territoire turc et plus de 70 écoles françaises dont en activité dans toute la Turquie.

Quelques minutes plus tard, le président français a retiré sa décision, s’est excusé auprès de la municipalité de Paris et a demandé à la municipalité de fournir les installations nécessaires aux Turcs pour la construction de leur école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *