LE TRANSHUMÉ ET LE TRANSHUMAN

Elections présidentielle 2019 : la Jeunesse sénégalaise à la croisée des chemins
2 février 2019
Chers Députés du Peuple, vous avez des dossiers toujours en hibernation! TOTAL, PÉTROTIM (FRANCK TIMIS)
4 février 2019

Le transhumé est de la même catégorie que le transhuman mais en pire car il a échangé une valeur sûre de crédibilité et de confiance pour avoir été compris, choisi et élu par un peuple ayant porté son espoir en lui et à lequel a-t-il fini de donner l’estocade de Caïn.

Il s’est ainsi ravisé. Il a muté. Le transhumé devient alors un mutant social. Incompris, il sera listé par le désespoir du peuple parce qu’ayant changé de comportement et prostitué son mandat. Il se déclare alors incompétent d’exercer le pouvoir seul, malgré son gouvernement pléthorique tel une nidée de mambas noirs vers sa première prise. Il ne se rend même pas compte qu’il trahit le peuple pour avoir illégitimement reconduit ceux qui avaient suscité la vomissure et le dédain de ce dernier. Il déçoit.

Par ailleurs, le transhuman politique est celui qui, de manière naturelle, cherche par tous les moyens la période et le lieu favorables pour survivre. Cette survivance, auréolée ou non d’éthique, dépourvue ou non de déontologie sociale ne les intéresse aucunement. Il n’hésitera pas à vomir de suite et ravaler in facto ses vomissures. Il mentira aujourd’hui et se dédira demain. Il jure un mardi et le mercredi il se pourfend en baverie suintante. Il érige le mensonge en idéologie et s’en repaît sans vergogne.

Quel pitre! Lui, et son frère de la même fratrie vipéresque, le transhumé voguent sur une mer fade ceinte de trahisons soudaines et de mensonges circonstanciels. Coups bas et déceptions demeurent leurs lots quotidiens tels de la fange dans laquelle ils se prélassent. Que la fin justifie les moyens, que le peuple en reste pantois ou interloqué, il n’en a que faire. Il faudra qu’il trouve les conditions de se mettre à paître, goulûment d’ailleurs, sur ce qu’il trouvera en des caisses noires, caisses d’avances ou autres. 

Voici en bref ce que casquent nos transhumés et transhumans politiques. Aucune leçon donneront-ils à leurs enfants, les pauvres d’ailleurs, victimes de l’indécence de parents ayant vendu leur destin au bouc à la trilance.

Âme vigilante!!!!

Pr MBAYE GUEYE – RV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *