LE TYRAN APEURÉ….

Le maître des pitreries ou des poursuites!
13 juin 2019
CONTRIBUTION : Et si la Loi d’Amnistie, qui se prépare, était juste la face visible de l’iceberg ?
15 juin 2019

Acculé et pris la main dans le sac, sentant et suintant de pétrole, le voleur et sa fratrie de saltimbanques se vautrent dans la fange boueuse et visqueuse de l’or noir. Il est cerné, de toutes parts épinglé et sentant son crépuscule imminent, le tyran devient incontrôlable et interdit toute manif. Le lion endormi s’est enfin réveillé. Il s’étire, baille, feule et s’attaque à ses populations. Quoi de normal, puisqu’il réagit à des penchants instinctifs, coupant ainsi un long sommeil qui finit de précipiter le pays dans un marasme social sans précédent aucun.

Agissements normaux car Duvalier, Ceausescu, Bokassa, Idy Amine Dada, Yaya Djammeh et d’autres tyrans avaient ainsi achevé leur triste règne crépusculaire. De dictateur, il enlève sa cagoule de tyran et s’impose tel le voleur démasqué. D’abord, après avoir réduit les avancées démocratiques et piétiné la Constitution, il s’emploie maintenant à la violence, use de la terreur, sème le discrédit sur l’opposition, arrête des manifestants, écroue les leaders politiques. L’ordre, une injonction sans nul doute, venait d’en haut, dicté par le monarque. La place de l’obélisque, une fois encore et sous plusieurs régimes, signe les soubresauts épileptiques d’un magouilleur à l’aube finissante.

Quoi de plus démocratique et civique que de manifester ses humeurs et d’étaler ses frustrations dans une marche pacifique, encadrée par des forces de l’ordre républicaines et non familiales ni partisanes. Toutefois, devant l’inéluctable, face à un déclin imminent, le monarque, tel « Le fou de l’ombre », inquiet et  angoissé  devant sa précaire condition et au seuil de l’abysse dans lequel il s’enfonce, devient fou, incontrôlable, semblable au canidé sans laisse, piétine tous les attroupements, saute sur toutes les manifestations et se met à mordre, enragé, tel le canif de Lucien, distillant sa rage rabique car son incompétence et son entêtement  lui ont causé une perte qui lui sera  fatale. Le tyran a peur….son heure a sonné.

Mbaye Gueye – RV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *