Lettre de protestation à l’attention de Monsieur l’Ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Sénégal

POUR UN SÉNÉGAL EN MOUVEMENT VERS LE PODIUM OLYMPIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DES VALEURS (Contribution)
4 juin 2020
Quand le pêcheur est pris dans ses propres filets
15 juin 2020

LA CONFÉRENCE DES LEADERS

Dakar, le 5 juin 2020

Excellence, Monsieur l’ambassadeur,

L’horreur que vient de perpétrer, une fois de plus, un policier américain aux États-Unis d’Amérique nous conduit à vous adresser cette présente lettre de protestation, destinée à attirer l’attention de l’Exécutif américain sur les violences répétitives dont sont souvent victimes les frères et sœurs Africains Américains, et aujourd’hui encore.

La liquidation publique de Georges Floyd n’est pas qu’une simple bavure policière de plus. Elle devient une routine inacceptable que nous dénonçons avec force. Elle ne relève pas non plus d’une question de souveraineté nationale ou de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un État qui devrait nous dissuader d’interpeller le Gouvernement Américain. Elle n’est pas enfin une attitude observable chez tous les Américains. Bien au contraire. Les multiples et récurrentes manifestations sur le sol américain, chaque fois que de tels actes ignobles sont perpétrés contre les Africains Américains, montrent une ferveur populaire unissant Noirs et Blancs unis dans un élan de pure fraternité et de solidarité, déterminés à combattre l’inacceptable.

Nous interpellons l’Exécutif Américain dont les condamnations sont inexistantes, voire trop faibles, sur la primauté de la souveraineté des Droits de l’Homme sur toute autre considération. Ce droit fondamental n’est ni discutable ni négociable, surtout quand il est question de crime contre l’humanité et d’atteinte à la dignité existentielle et essentielle des Peuples Noirs dans le monde.
…/…
//-)
Son excellence Monsieur Tulinabo S. Mushingi
Ambassadeur des Etats -Unis d’Amérique au Sénégal
==== DAKAR ====
Pour tous Leaders du CRD

            Ibrahima Silla, Professeur d’Université     

La gravité de l’acharnement raciste contre les Africains Américains nous incite, plus que jamais, à dénoncer et à condamner vigoureusement ces injustices et meurtres perpétrés contre un Peuple qui n’a que trop souffert de la colonisation, de l’esclavage, de l’exploitation et de la ségrégation raciale que des bandes de racistes, sans foi ni loi, cherchent encore à lui infliger à perpétuité !
Tout au long de l’histoire de ces derniers siècles, la haine des Noirs, que l’on pensait être rangée dans les oubliettes de l’histoire, refait surface au quotidien de la manière la plus choquante, la plus indécente et inadmissible qui soit aux États-Unis d’Amérique de la part de groupuscules, qualifiés de suprémacistes blancs, aveuglés par la haine des Noirs. Elle a conduit et continue de conduire à toutes sortes de dérives portant atteinte à l’humanité, à la dignité, à la liberté, à l’intégrité physique et existentielle des Africains Américains.
Après les avoir historiquement asservis et s’être servis de leurs forces, de leurs richesses culturelles et de leur sang pour se développer, nombre d’individus aux États-Unis, au lieu de les honorer et de leur demander pardon, continuent la persécution à outrance par la perpétuation de sévices d’une indignité redoutable, au mépris de leur droit inaliénable de vivre dans la dignité, la liberté et l’égalité. Et la fraternité si possible.

Dans les stades, dans les rues, dans les prisons à ciel ouvert, dans les centres de rétention comme dans bien d’autres endroits des États-Unis, la persécution continue, faisant des Noirs la cible des groupuscules racistes, sans qu’une riposte à la hauteur de l’affront ne se manifeste de la part des autorités à la tête de cette « grande démocratie », apparemment insensible au sort réservé aux Africains Américains, à l’exception de quelques discours d’indignation sans intérêt.

Les protestations individuelles et collectives, les interpellations politico-diplomatiques ainsi que les démonstrations scientifiques n’ont pas jusqu’ici permis de freiner cette fâcheuse tendance homophobe dirigée contre les Noirs aux États-Unis ; une bestialité qui perdure, qui est totalement inacceptable et qui ne saurait être réduite à une fatalité à laquelle cette catégorie de citoyens Africains Américains devrait se plier.

La politique d’acharnement raciste est d’autant plus révoltante qu’elle émane de la rhétorique viscéralement pathologique du Président Donald Trump, dont la légitimité prospère dans la négrophobie qu’il porte d’ailleurs et attise comme un flambeau. Pour nous, il incarne le couteau qui vient remuer la plaie existentielle qu’on n’a jamais cessé de nous infliger au mépris de notre humanité.

Nous tenons à vous informer que, dans cette lutte contre la négrophobie, l’Afrique fera front et se rangera aux côtés de ses frères et sœurs Africains Américains et en compagnie de ces millions de personnes de toutes races, militantes de la confraternité universelle, indignées par le virus de la haine raciale. A l’unisson, les forces du Bien résisteront à l’axe du mal raciste qui pollue les relations amicales et conviviales, tant à l’intérieur des pays, qu’entre tous les peuples du monde sans distinction ni discrimination aucune.

Dans l’espoir qu’il vous plaira de bien vouloir transmette cette présente lettre de protestation aux Hautes Autorités de votre pays, nous vous prions de recevoir, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, l’assurance de notre très haute et distinguée considération.

Liste des Leaders du CRD

  • M. Abdoul Mbaye, Ancien Premier Ministre, Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) :
  • M. Thierno Alassane Sall, Ancien Ministre, Président du Mouvement pour la République des Valeurs (RV) ;
  • M. Mamadou Lamine Diallo, Député à l’Assemblée Nationale, Président du Mouvement Tekki, Parti de l’Émergence Citoyenne ;
  • Professeur Bouba Diop, Secrétaire Général Taxaw Temm ;
  • Professeur Ibrahima Silla, Président du Mouvement Lénen Ak Niénen ;
  • M. Pape Sarr, Secrétaire Général Adjoint de la Ligue Démocratique – LD Debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *