Thierno Alassane SALL à la rencontre des étudiants sénégalais de la diaspora

LE CERCLE CONSULTATIF DES SAGES de la République des Valeurs sort un mémorandum marquant l’an 2 du Parti
1 novembre 2019
La justice sélective de Macky
17 février 2020

En tournée dans la diaspora, M Thierno Alassane SALL a rencontré des étudiants sénégalais en cycle d’ingénieur et de hautes études commerciales dans la ville de Sfax (ville à 250km de Tunis, capitale de la Tunisie). 

Un voyage à la rencontre des “enfants du Sénégal” en quête de savoir et de compétences, et qui a également pris des allures d’un “pèlerinage académique” sachant que M SALL est lui-meme diplômé de l’école nationale d’ingénieurs de Sfax. Les étudiants ont exprimé leur joie et fierté d’accueillir l’ex ministre de l’énergie dans leur cadre d’étude et de vie avant de déplorer la rareté de telles initiatives venant des autorités de l’Etat et des leaders politiques.

Les échanges avec les étudiants ont duré plus de quatre heures d’horloge et ont porté sur des sujets essentiels sur l’avenir du Sénégal et de sa jeunesse, entre autres thèmes abordés, La Transparence et le développement industriel dans le domaine des ressources naturelles ( Pétrole et Gaz..), le rôle des technologies de la communication et de la transformation digitale dans le développement économique et social de notre pays, la contribution au développement économique et au rayonnement du Sénégal des étudiants et de la diaspora , l’insertion professionnelle au Sénégal ou à l’international etc..

Plusieurs intervenants ont exprimé leur inquiétude face à la situation politique et économique actuelle et des perspectives incertaines et précaires du pays. Certains ont même pointé du doigt des exemples précis qui démontrent une compréhension totale des enjeux économiques et technologiques du régime actuel, notamment dans le domaine des technologies de l’information et de la communication et du digitale. Répondant aux questions des participants, Le leader de La République des Valeurs, M Thierno Alassane SALL a argumenté qu’après les révolutions agricole et industrielle, il était primordial que le Sénégal ne rate pas la révolution digitale ou numérique. Il a ensuite expliqué que notre pays avait tous les moyens de competir à armes égales dans le secteur du digitale où les besoins en investissement physique et en capital financier sont plus faibles et où des barrières sous formes de brevets par exemple sont moins importantes. Il a finalement exposé sa vision stratégique du développement du secteur digitale au Sénégal en démontrant comment ce secteur pourrait contribuer à résoudre des problématiques concrètes de développement notamment dans la santé et l’enfance (gestion prévisionnelle des accouchements, émission des certificats de naissance etc.) et de l’agriculture (amelioration de la chaîne logistique et de la commercialisation des produits agricoles et halieutiques).

S’exprimant sur la défense des intérêts supérieurs de la Nation et de la gestion des ressources naturelles, plusieurs intervenants ont magnifié les actes forts posés par M Thierno A. SALL sur les contrats pétroliers et gaziers et en réduisant son salaire à l’ARTP, le qualifiant de “Thomas Sankara du Senegal”. Insistant sur la portée historique de ces actes, un étudiant a témoigné qu’il avait choisi de mener des études d’ingénieur en pétrole et gaz suite au refus de l’ex ministre de l’énergie de signer les deux contrats en faveur de Timis et Total, contrats frauduleux et compromettant les intérêts de la nation.

La rencontre s’est terminée par des remarques sur la sensibilité et la fragilité de la situation actuelle de notre pays et l’importance de former une équipe forte et large autour d’un leader doté de la vision, des compétences et de l’expérience nécessaire pour redresser le Sénégal.

Abdoulaye Sy – RV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *